Quel système de vidéosurveillance choisir ?
Dans la série d’article sur la vidéosurveillance, nous allons passer en revue les différents produits dans ce domaine afin de vous aider à mieux comprendre certains aspects plus techniques.

 

Article 1 – Comment choisir sa caméra de surveillance ?

Différents type de caméras sont disponibles et il s’agit de choisir en premier lieu la bonne technologie, soit entre le numérique ou l’analogique. Les systèmes analogiques sont quelque peu en perte de vitesse mais offrent le gros avantage de fonctionner avec de plus anciens matériels compatibles avec le standard NTSC (tubes cathodiques, magnétoscopes).

Les caméras de type numérique IP sont compatibles avec les plus récentes technologies (écrans plats LCD, LED, Plasma) et offrent une qualité d’image incomparable.

L’optique de caméra

Le champ visuel : exprimé en degrés d’angle. Cela désigne la zone qu’un objectif est capable de filmer. La focale d’un objectif détermine la largeur du champ visuel filmé par la caméra. Un objectif de type grand-angle a une plus courte distance focale qu’un téléobjectif, par conséquent son champ visuel est plus large.

L’ouverture et l’exposition : La lettre F définit l’ouverture du diaphragme de l’objectif et de la quantité de lumière qui peut le traverser. Plus il est faible, plus la capacité de l’objectif à collecter la lumière sera grande. Un petit F permet de bénéficier d’une bonne image même si la zone à surveiller est peu éclairée. A l’opposé, une valeur F plus grande permet d’obtenir une profondeur de champ plus importante (zone nette plus profonde entre le premier plan et l’arrière plan).

La sensibilité : exprimée en Lux, elle permet de savoir si une caméra est capable ou non de filmer dans l’obscurité. Plus cette valeur est faible, plus la sensibilité sera élevée, signifiant ainsi qu’il sera possible de détecter des mouvements dans le noir.

La vision nocturne : les LED infrarouges qui entourent les objectifs permettent une surveillance en extérieur même en pleine nuit. Dès que la zone à surveiller commence à être dans l’obscurité, la caméra passe automatiquement en mode « nocturne » et allume les LED entourant son objectif. Certains modèles peuvent éclairer jusqu’à 30 mètres. La zone à surveiller passe en niveau de gris.

L’autofocus : il correspond à la mise au point et permet d’obtenir des images nettes et précises.