SIP – les erreurs à éviter

1 – Connaitre les besoins de vos usagers.
C’est bien sur un principe de base mais ô combien essentiel dans le domaine des communications de nos jours.
Avec la multiplication des appareils fixes ou mobiles, les employés ont besoin d’accéder à une foule de
données, messagerie, vidéo et autre outils collaboratifs, et c’est là qu’une solution SIP bien adaptée pourra répondre efficacement à vos usagers.

2 – Comprendre son environnement et infrastructure en télécommunications
Intégrer une solution SIP, doit impérativement être précédé par une bonne analyse de votre environnement en télécommunication. Comprendre aussi ses flux de télécommunications, inter-services ou à l’externe (gratuit ou interurbain) va vous aider grandement à évaluer vos besoins avec votre fournisseur.

3 – Privilégier toujours le trafic de la voix
Il est primordial que votre système SIP soit correctement paramètré afin de toujours donner la priorité aux données de la voix. Étant donné que d’autres types de données transitent aussi par votre système, votre fournisseur doit s’assurer que les communications par la voix ne connaissent pas de baisse de qualité.

 

En résumé, faites le bon choix de votre fournisseur !
Chez Allesi, nous nous assurons de bien évaluer vos besoins et processus pour toutes vos télécommunications. Posez-nous des questions tel que : que se passe-t-il en cas de panne de courant ?
Nous sommes disponibles pour répondre à toutes vos questions et faire évoluer votre système SIP en fonction de vos infrastructures existantes et à venir.